arthrose cervicale




Harpagophytum et arthrose

L'harpagophytum, appelé communément griffe du diable, est une plante originaire d'Afrique du Sud. Elle fait partie des pharmacopées ancestrales de la région notamment dans le traitement des pathologies articulaires. Ces dernières années l'harpagophytum a fait l'objet de nombreuses recherches et de plusieurs essais cliniques concluant dans le traitement de l'arthrose.




Nom botanique


Harpagophytum procubens


Nom usuel


Griffe du diable.


Origine


Afrique du Sud.


Partie de la plante utilisée


Racine: la racine est séchée puis réduite en poudre.


Principes actifs


Harpagosides


Mode d'action


Le mode d'action exact à l'échelle cellulaire des harpagosides, (principes actifs de la racine de la plante) est encore mal connu. Les harpagosides agiraient sur certains médiateurs cellulaires responsables de la dégradation des cartilages et auraient des propriétés anti inflammatoires.


Efficacité


Plusieurs essais cliniques concluant, tant au niveau de la douleur qu'au niveau de la mobilité articulaire ont été réalisés. Cependant les protocoles ont été critiqués par plusieurs chercheurs (problèmes d'échantillonnage des patients). Il faudra probablement plusieurs années pour que de nouveaux essais cliniques concluent définitivement sur l'efficacité de l'harpagophytum. Les effets de la plantes n'apparaîssent, d'après les études réalisées, qu'après deux à trois mois de traitement.


Risques


La griffe du diable n'est pas connue comme une plante dangereuse et se retrouve, sous forme de poudre ou d'extrait en vente libre dans les pharmacies et herboristeries. Cependant, en l'absence de données spécifiques, l'harpagophytum ne devrait pas être consommé par les femmes enceintes.

>> Lire la suite: remèdes contre l'arthrose

Rechercher: