Menu:

Recherche:



Les plus lus:



Autres sites medsource.fr


L'arthrose cervicale


L'arthrose cervicale ou cervicarthrose, est une pathologie très fréquente notamment chez les hommes et les femmes de plus de 50 ans. Elle se caractérise par une dégradation progressive des cartilages protégeant les articulations du cou.
L'arthrose cervicale peut devenir une gêne au quotidien et provoquer des douleurs, une raideur de la nuque et parfois d'intenses maux de tête. S'il n'existe pas de traitements curatifs de la cervicarthrose, certains produits "naturels" comme la curcumine, le thé vert, la glucosamine ou l'harpagophytum pourraient avoir la capacité de freiner la progression de la maladie.



Causes


Les causes exactes de l'apparition de l'arthrose cervicale ne sont pas encore entièrement élucidées . L'usure mécanique joue un rôle, mais des mécanismes cellulaires complexes sont impliqués dans le déséquilibre entre régénération et destruction du cartilage.
Ainsi une sollicitation excessive du cou peu augmenter le risque de cervicarthrose, mais de la même manière, une immobilisation chronique du cou peut, elle-aussi, provoquer l’apparition de la maladie. On observe, par exemple, un risque de cervicarthrose plus élevé parmi les professions nécessitant une immobilité du cou (les policiers ou militaires en garnison notamment).


Symptômes


Les symptômes vont varier considérablement d'un individu à l'autre. Chez certaines personnes, la maladie ne déclenche aucun signe malgré des radiographies particulièrement inquiétantes, chez d'autres une arthrose légère va entraîner des douleurs et une gêne intense. Les principaux symptômes susceptibles de survenir au cours de l'évolution de la maladie sont:

Une cervicalgie: il s'agit d'une douleur localisée au niveau du cou.

Une douleur au niveau du bras et du cou: on parle en médecine de névralgie cervico-brachiale . Il s'agit d'une manifestation fréquente de l'arthrose cervicale. Elle est provoquée par la compression des racines des nerfs du bras au niveau du rachis cervical.

Une Raideur de la nuque: l'articulation va perdre en mobilité en raison de la dégradation du cartilage.

>> Lire la suite: symptômes


Diagnostic


Le diagnostic initial est posé par un médecin généraliste ou un médecin rhumatologue. Dans un premier temps, le diagnostic se fait par un examen clinique du cou et du dos et un interrogatoire sur la localisation et le niveau des douleurs. En cas de suspicion d'arthrose, des examens d'imagerie médicale seront prescrits:

Radiographie cervicale: la radiographie cervicale est l'examen de base qui permet de diagnostisquer la présence d'arthrose.

Myélographie cervicale: il s'agit là aussi d'une technique de radiographie. La myélographie grâce à l'injection d'un produit de contraste permet de déceler d'éventuelles lésions des racines nerveuses du rachis cervical.

IRM cervicale: l'IRM permet une observation fine des tissus mous du rachis cervical (présence d'une hernie) et remplace peu à peu l'usage traditionnellement de la myélographie.

>> Lire la suite: examens médicaux


Traitement


>> Lire la suite: traitement